Don au Diocese de Grenoble Vienne

La terre et les hommes

La géographie du département de l'Isère

Situation

En tant que département, l'Isère existe depuis la Révolution française (4 mars 1790), à partir d'une partie de l'ancienne province de Dauphiné.

L'Isère fait partie de la région Rhône-Alpes.
Les départements limitrophes sont l'Ain, le Rhône, la Savoie, les Hautes-Alpes, la Drôme, l'Ardèche et la Loire.

  • ville principale : Grenoble 160 000 habitants (2014) 
  • fleuves  : le Rhône (ouest) et l'Isère (dans la partie centrale du département, par la vallée du Grésivaudan)
  • superficie : 7 431 km2.

 

Un département contrasté

  • au nord, les Terres froides, le plateau calcaire de l'Isle Crémieu au bord du Rhône et au pied du Jura
  • à l'ouest, la vallée du Rhône au pied du Massif central
  • entre Grenoble et Lyon, la plaine de la Bièvre, les Chambarans, le pays de Valoire et le Voironnais
  • au centre-est, le massif de Chartreuse
  • sur l'axe nord-sud, la vallée du Grésivaudan avec la partie du sillon alpin de Grenoble à Chambéry
  • sur la rive gauche de l'Isère, les massifs de Belledonne, des Grandes Rousses, des Ecrins et du Vercors

Population

 Isère : 1 220 000 habitants
densité : 147 hab / km2
agglomération grenobloise : 420 000 habitants
un des départements les plus peuplés
croissance d'environ 0,8 % par an
population majoritairement urbaine : 76 %

Le dynamisme isérois

vocation touristique

13e rang des départements français
3e rang pour la saison d'hiver : 36 stations de ski

vitalité culturelle

1er département français en matière d'investissements culturels
60 festivals 
80 musées 
30 salles de théâtre et centres culturels 
plusieurs sites archéologiques et châteaux ouverts au public

Pôle universitaire et technologique

61 000 étudiants dont 7200 étrangers
4 universités 
12 grandes écoles

1er pôle de recherche publique après Paris-Ile de France

  • 17 000 emplois dans la recherche
  • 13 centres de recherche de renommée nationale ou européenne
  • 1 incubateur
  • 220 laboratoires publics ou privés (Péchiney, Lafarge, Vicat, ST Microelectronics...)
  • un savoir-faire développé (physique, mathématiques, biomédical, multimédias, nanotechnologies...)